Alzheimer et l'activité physique

L'activité physique permettrait de traiter les problèmes de mémoire chez les séniors.

Une étude australienne publiée en Septembre 2008 dans le Journal of the american medical association a montré qu'une activité physique d'intensité moyenne qui peut être effectuée chez soi quelques heures par semaine pouvait améliorer, entre autres, les fonctions cérébrales.

Une étude effectuée auprès de 138 personnes âgées de plus de 50 ans

Les participants souffraient de problèmes de mémoire mais ne présentaient pas de démence.

Déroulement de l'étude

• Les chercheurs ont demandé à une moitié d'effectuer 150 minutes de marche par semaine sur un appareil, et à l'autre de prendre un traitement habituel contre les pertes de mémoire, durant 24 semaines.

• Les chercheurs ont testé les capacités de mémoire des participants jusqu'à plusieurs mois après l'expérience.

Résultats de l'étude

Les personnes ayant suivi une activité physique ont montré de meilleurs résultats que celles qui avaient un traitement habituel après six et douze mois.

Les autres effets positifs constatés

Les chercheurs ont également noté que l'activité physique avait des répercussions positives sur la dépression, la qualité de vie, les chutes et la fonction cardiovasculaire des volontaires.

Source : http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/6023-alzheimer-7-facteurs-de-risques-a-connaître